Le thermoformage : une technologie en perpétuel avancée

Le thermoformage : un procédé compétitif

Notamment pour les petites et moyennes séries, le thermoformage s'avère être un procédé de fabrication revêtant de multiples atouts pour la conception d'emballage.. Il permet de travailler de grandes dimensions en fortes épaisseurs et avec des hauteurs de formage élevées. Présentant une réelle résistance mécanique et résistance chimique, il offre également une bonne recyclabilité.

Selon la matière première utilisée, il autorise une coloration dans la masse, permet une large variété de teintes (Nuances RAL), peut produire des pièces transparentes, translucides, métallisées... et ce avec de nombreux aspect et textures (lisse, grainé, imitation bois, aluminium …).

En termes de conception d'emballage et de fabrication, il offre une mise en œuvre rapide et est d'une grande souplesse : usinage technique aisé, changement de couleur facile à réaliser dans la même série, montage d'accessoires... tout cela avec un faible coût d'outillage. Résistant aux variations de température, le plastique thermoformé permet un marquage par procédé sérigraphique ou incrustation, des traitements Anti UV...

Conception d'emballage, éco-conception et thermoformage

Démarche dorénavant incontournable, démarche d’innovation, l'éco-conception intègre dès la phase d'étude de la conception d'emballage, la valorisation en fin de vie du produit thermoformé. Elle permet ainsi de réduire l’impact environnemental global de l'emballage, ses incidences sur le transport et, de manière plus globale, contribue à la réduction des déchets. Tout comme le recyclage, en concevant des produits nécessitant moins de matières premières, autorisant des process de fabrication moins énergivore, cette réflexion en amont participe à la préservation des ressources. Pour la fabrication d'emballages thermoformés, l’éco-conception induit une collaboration entre le conditionneur, le fabricant d’emballage et le designer. Cette démarche qui part des R&D nécessite également la participation des producteurs de matières premières, des fabricants d’outillages et intègre bien évidemment la prise en compte de la mécanisation chez le conditionneur (manipulation, convoyage...).

Pour le fabricant d'emballages thermoformés, les axes de recherche d'amélioration portent sur : - la conception d'emballage - l'optimisation du poids de l'emballage, - l'évolution de sa forme, de son volume pour gagner en place, - le choix du matériau, - le choix du procédé de transformation (thermoformage) induisant des économies en termes de fabrication, - le choix du procédé d’impression ou de décoration.