Assurance : Les jeunes conducteurs

Nicolas

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Il s’agit de tous les conducteurs qui ont le permis de conduire depuis moins de 3 ans ou qui ont obtenu un permis supplémentaire suite à une annulation de leur permis ou qui n’ont jamais été assurés en leur nom propre.

Cette situation n’est pas définie par le code de la route, mais elle a une incidence importante sur le coût de l’assurance d’un jeune conducteur. En effet, le statut de jeune conducteur permet de déterminer le degré d’expérience de l’assuré, et par conséquent le risque à assurer.

Les obligations d’un nouveau conducteur

À partir du 1er janvier 2019, les jeunes conducteurs ont la possibilité de participer à une heure de formation supplémentaire pour réduire la durée de leur permis temporaire. Cela signifie qu’il faudra compter trois à deux ans pour un permis standard, et deux à un an et demi pour les permis pour le cas de la conduite accompagnée. C’est une année de gagnée !

Aussi connu sous le nom de « disque » Un autocollant comportant le « a » rouge doit être clairement affiché à l’arrière d’une voiture conduite par un jeune conducteur.

Assurance automobile pour les jeunes conducteurs

L’ancienneté peut avoir un impact important sur le coût de l’assurance de votre véhicule.

Certains éléments peuvent augmenter le coût annuel pour les conducteurs qui viennent d’obtenir leur permis… ou au contraire, le diminuer !

Lire  L'assurance du propriétaire non-occupant

La surprime

Pour tenir compte des dangers plus importants de la conduite d’un jeune conducteur, une surprime pour jeunes conducteurs peut être utilisée, mais elle n’est pas obligatoire.

Les jeunes conducteurs paient plus

Les jeunes conducteurs paient toujours plus cher leurs contrats d’assurance que les conducteurs plus expérimentés (à condition qu’il n’y ait pas de malus). Cela est dû au fait que certaines études montrent les avantages des jeunes conducteurs (sur-accident).

La conduite accompagnée

Les jeunes conducteurs qui ont goûté aux plaisirs de la conduite accompagnée sont responsables de moins d’accidents que les conducteurs qui viennent de terminer leur apprentissage de la conduite.

Les assureurs facturent une prime supplémentaire, qui est divisée par deux. Ainsi, vous paierez par exemple une surprime de 50% la première année, une surprime supplémentaire de 25 % l’année suivante et une surprime de 12,5 % l’année d’après.

Le véhicule

Choisissez une voiture couverte par l’assurance responsabilité civile, c’est-à-dire une voiture d’occasion de faible valeur, mais pas trop puissante.

Vous n’aurez pas à craindre d’être volé ou vandalisé (le vol et la malveillance ne sont pas couverts par l’assurance responsabilité civile).

Les antécédents

Vous ne devez pas causer d’accident, même mineur, au minimum, pendant les trois premières années. Puisque je vous laisse imaginer un accident qui s’ajoute aux différents coûts d’assurance déjà imposées…